JUSTE LA FIN DU MONDE

De Jean-Luc Lagarce, Mise en scène Jean-Charles Mouveaux – (création)

« À l’origine, note le metteur en scène, c’est l’écriture de Lagarce qui m’a tout d’abord captivé et fait découvrir son œuvre récente, mais déjà classique ; cette nécessité et cette précision du langage pour mieux se connaître soi et les autres. Une écriture dans un entonnoir, des mots dans un alambic ; une parole « en marche », qui bute, trébuche, s’accélère, ralentit, mais avance avec opiniâtreté dans le seul souci de dire, de résoudre, de remettre l’homme dans la cité. »

Dans cette langue si particulière, sa musicalité qui envoûte, avec « Juste la fin du monde », Jean- Luc Lagarce nous invite aux retrouvailles de Louis avec sa famille. Le fils a décidé de revenir voir les siens pour les informer de sa mort prochaine. Il veut enfin se dévoiler, se réconcilier. Mais après tant d’années d’absence, trouver les mots les plus simples et les plus vrais est difficile. Digressions, incompréhensions, maladresses, querelles sont le lot d’échanges parfois violents. Finalement, Louis repart le soir même sans rien avoir divulgué de sa vie ou de sa maladie. Il préférera mentir, promettre qu’il reviendra bientôt. Un récit sur la difficulté de communiquer, une palette de personnages blessés, humains, follement attachants.

Rendez vous exceptionnels – Lectures à 19h35 – http://theatre-petit-louvre.fr/avignon/spectacles/rendez-vous-exceptionnels/

11 juillet  ET MAINTENANT FOUTEZ-MOI LA PAIX ! : Paul Léautaud et le Théâtre…

18 juillet  MOI AUSSI JE SUIS BARBARA de Pierre Notte

25 juillet  L’EFFORT D’ETRE SPECTATEUR de Pierre Notte