FAUST

de Goethe adaptation et mise en scène Ronan Rivière

faust

Entre ciel et enfer, la grande tentation

Une œuvre folle, qui renouvelle l’image populaire du diable par la figure de Méphistophélès et révèle le couple mythique de Marguerite et Faust. Une version resserrée pour une troupe d’acteurs en état de grâce.

Ronan Rivière dont nous avons accompagné le succès de son « Revizor » pendant deux éditions du Festival, revient avec un nouveau coup de cœur : Le Faust de Goethe. Avec le désir de faire découvrir combien cette œuvre à la fois complexe et touffue peut toucher le grand public par ce mélange de poésie pure et de romantisme échevelé, par son intrigue pleine de rebondissements, où le fantastique et la magie sont baignés d’ombre et de lumières, de mystères.

Partant de la traduction magnifique de Gérard de Nerval, le metteur en scène recentre la pièce autour du pacte Faust- Méphistophélès et du couple mythique Marguerite et Faust. « J’ai voulu, dit-il, comme je l’avais fait sur le Revizor, en faire une réduction sans trahir ni l’esprit ni la plume de ce chef d’œuvre si rare ».

Il en résulte une version qui resserre l’intrigue et met en lumière l’humour, le romantisme teinté de tragique sans neurasthénie, ni tristesse, toute en légèreté.