MOULINS A PAROLES

d’Alan Bennett, adaptation Jean-Marie Besset, mise en scène Diane de la Croix

moulins

Drôles de dames

Trois monologues d’Alan Bennett pour une comédienne seule en scène qui passe avec brio et jubilation d’un personnage à l’autre pour nous faire partager ces petits bijoux d’écriture, véritables manifestes féministes, traversés d’humour noir, doux amer, et cocasses

« Moulins à paroles », dont le titre original est « Talking Heads » regroupe une série de monologues écrits pour la BBC par Alan Bennett dramaturge anglais qui d’une plume acérée croque en finesse le portrait de drôles de dames qui parlent de leur vie comme on s’enivre, racontent que tout va bien, que leur vie est belle, mais qui au détour d’une phrase, d’un mot, d’un silence laissent percevoir quelques blessures. Ces monologues méchamment drôles et drôlement méchants s’offrent au théâtre comme un magnifique terrain de jeu que, sous la houlette de Diane De La Croix, Roxane Turmel investit avec brio, donnant à savourer la variété des épices des confessions de Leslie, Rosemary, et Suzanne.