UNE BOUTEILLE A LA MER

d’après le roman de Valérie Zenatti, mise en scène Camille Hazard

Lueur d’espoir et de paix sur la Bande de Gaza

A travers la correspondance via Internet de deux jeunes gens, l’une israélienne et l’autre palestinien, un récit sur fond de guerre et d’absurdité qui emprunte les chemins de l’espoir et du rêve pour témoigner, hors des balises politiques, du conflit israélo-palestinien

« S’il semble malaisé de traiter aujourd’hui certains sujets politiques ou religieux, je pense qu’il ne faut jamais baisser les bras et tenter de le faire avec intelligence, respect et dans l’unique but d’un bien vivre ensemble » », explique Camille Hazard qui, à partir du roman de Valérie Zanetti « Une bouteille dans la mer de Gaza », cisèle à burin délicat un objet scénique sobre dans l’épure de sa forme mais intense par ce qu’il nous dit.

L’histoire intime des personnages et l’Histoire multi-millénaire du pays s’enlacent dans la narration. Les musiques à consonance Klezmer et orientales accompagnent le dialogue sur scène, font entendre à tour de rôle la culture d’un personnage, son intimité, ses inspirations, et vont progressivement suivre la relation de Tal et de Naïm en tressant les deux cultures musicales dans une partition unique.