LA TRUITE

de Schubert. Mise en scène Éric Bouvron
Les Passionnés du rêve et Accordzéâm

CHAPELLE DES TEMPLIERS. du 7 au 30 juillet, à 19h20. Durée 1h10
TARIFS 24/16/12 euros. Relâche le mardi (12, 19 et 26 juillet)

 Variations ludiques et joyeuses. Les cinq musiciens du groupe Accordzéâm s’amusent à des variations autour du thème et se lancent dans une cascade de styles musicaux. Les ambiances se succèdent, les chorégraphies s’enchaînent, tout cela avec un brin d’humour qui enchante pour longtemps le spectateur.

Loin de Vienne, dans une campagne autrichienne accueillante, des amis musiciens hébergent généreusement cet éternel sans domicile fixe qu’est Schubert. Le calme, la douceur de l’ambiance amicale l’inspirent, et une œuvre proclame cette félicité miraculeuse : le quintette La Truite. Une ode au bonheur, dans des tonalités majeures ensoleillées. A l’origine du titre, une chanson populaire raconte l’histoire d’un poète, assis au bord d’une rivière, qui aperçoit une truite qui frétille et tente de l’attraper. Il n’en fallait pas plus pour susciter chez Schubert une inspiration mélodique légère et joyeuse.
Mais qui aurait pu croire que la vie d’une truite puisse être si passionnante ? Et inspirer tant de digressions joyeuses, au fil du temps, de Francis Blanche aux Frères Jacques, en passant par Marie-Paule Belle ? Voici maintenant les membres du groupe Accordzéâm qui revisitent l’œuvre avec fraîcheur. Ces cinq musiciens aux talents multiples improvisent sur scène des tonalités exotiques, sud-américaines et donnent des versions pop, rock, country, slave, jazz, yiddish et même corse (polyphonies) passant de l’une à l’autre. Fantasques, ils nous enchantent dans leurs improvisations mêlées de danse, de chant et ponctuées de petites histoires.
La mise en scène d’Éric Bouvron, tout en rythme et en musicalité, nous plonge dans un torrent d’émotions auditives et visuelles.

Avec Franck Chenal (batterie, percussions), Julien Gonzales (accordéon), Jonathan Malnoury (hautbois, guitare), Raphaël Maillet (violon), Sylvain Courteix ou Nathanaël Malnoury en alternance (contrebasse)

Arrangements musicaux : Accordzéâm – Concept : Raphaël Maillet, Jonathan Malnoury, Nathanaël Malnoury – textes : Raphaël Maillet – Création lumières : Edwin Garnier – Costumes : Sarah Colas – Régie son : Laurent-Pierre Bourquin

« Joyeux trémolos, pizzicati coquins, chorégraphies ludiques et jeux de mots désopilants. » TTT Télérama

« Fluidité, finesse, drôlerie. Mille émotions et rêveries. » Paris Match

« Schubert applaudirait sans doute cette appétissante version de sa célèbre Truite dont s’empare allègrement le quintette Accordzéâm. »  Figaroscope

« Les cinq musiciens virtuoses sont aussi de facétieux comédiens. Le public nage dans le bonheur. » Le Canard enchainé